Rôles des systèmes d’élevage dans la réduction de la vulnérabilité à l’échelle de l’exploitation et du territoire

Le rôle des systèmes d’élevage dans la réduction de la vulnérabilité à l’échelle des ménages et des territoires.

Cette tâche se structure en deux principales actions qui sont étroitement imbriquées dans l’approche de la vulnérabilité.

Basée sur la collecte de données géographiques et d’interview des acteurs, l’action 2.2 vise à élaborer à partir des outils de cartographie (SIG) une localisation des principales zones vulnérables en lien avec les changements globaux mais qui soient aussi cohérentes avec l’organisation et la gestion sociale des ressources.

C’est sur la base de cette cartographie des zones vulnérables que sera élaboré l’échantillon des éleveurs et leur famille à enquêter pour l’action 2.3. L’action 2.3 s’intéresse plus particulièrement aux moyens d’existence des ménages mais en lien avec les changement globaux, les opportunités et contraintes identifiés dans l’action 2.2.

Basée sur un système d’enquête et une approche typologique des systèmes, cette action permettra d’identifier les paramètres clés de la vulnérabilité des ménages en lien avec les risques exogènes (zone vulnérable) et leurs capabilités approchées en termes de capital physique, financier, humain et social.

Le principal enjeu sera de combiner dans cette approche typologique les facteurs de fonctionnement des exploitations agricoles et les approches sur les moyens d’existence.

Cookies de suivi acceptés